Vous venez de: Nouvelles > Qualité actuelle de l’air Belgique (01h)

Qualité actuelle de l’air en Belgique (01h)

Cette page vous offre un relevé actuel de la qualité de l’air en Belgique (aujourd’hui 01h). 
Des mesurages d’ozone(O3), de particules fines (PM10), de monoxyde de carbone (CO),  de dioxyde de soufre (SO2) ainsi qu’une vue générale de la qualité de l’air par agglomération, contrée ou Région y sont représentés.

Les mesurages se font dans tout le pays par CELINE (Cellule Interregionale de l’Environnement).

L’information est mise à jour immédiatemment après réception des données d’innombrables stations météorologiques en Belgique (entre 5h et 23h; heure par heure).

Faites votre choix :

Qualité actuelle de l’air Belgique (01h)

La qualité actuelle de l’air en Belgique, partagé par agglomération, contrée, région ou tout le pays.
Un chiffre de rang inférieur indique une meilleure qualité.

Légende :
 
1 Excellent 6 Moyen

La table ci-dessus représente l’indice de qualité actuelle de l’air et 4 “sub-indices” pour les grandes agglomérations belges, quelques contrées, les régions et le pays.
L’indice de la qualité de l’air est toujours le plus élevée des 4 sub-indices.  La mention “NA” (not available) signifie qu’il y a eu trop peu de données pour calculer l’indice. 

2 Très bien 7 Médiocre
3 Bien 8 Mauvais
4 Assez bien 9 Très mauvais
5 Normal 10 Extrèmement mauvais

L’ozone (O3)

L’ozone est un gaz polluant de forte toxicité et irritant comprenant de sérieux risques pour la santé.  Ce gaz ce forme en général pendant des jours de chaleur suite à la pollution de l’air.  Surtout les personnes ayant des troubles respiratoires, les gens âgés et de jeunes enfants peuvent subir des nuisances par de fortes concentrations d’ozone.
L’ozone peut pourtant aussi influencer les personnes saines, surtout lors de lourds efforts physique en plein air : mal à la gorge, tousse, mal de tête, nausées, vertiges et irritation des yeux.  Le gaz pénêtre même les plus petites voies respiratoires et y irrite ainsi les muqueuses.  L’ozone agit aussi sur le système nerveux central.  Il  provoque en plus une diminution de la fonction pulmonaire pouvant aller à plus de –15 % en cas de concentration élevée.  Il n’est pas clair à ce moment si la diminution pulmonaire engendre une nuisance permanente ou non.
Plus élevés les concentrations, plus élevés sont les troubles, de là les mises en garde à partir de certaines valeurs. 
Les concentrations d’ozone affectent également la végétation, causant ainsi une diminution des récoltes.
Les pigments, les matériaux en plastique et les élastomères (caoutchoucs organiques ou minéraux) peuvent aussi être affectés.  

Une minorité de la population sera affecté à partir de 120 microgrammes/ m³.  180 microgrammes/ m³ (rouge/brun sur les cartes ci-dessous) est le seuil absolu Européen d’information à la population.  Une mise en garde de la population est diffusé à partir de ce moment par les médias.

De très hautes concentrations (>240 microgrammes/ m³) peuvent causer une irritation du nez et de la gorge, des douleurs à la poitrine, des difficultés respiratoires, un sentiment d’étouffement, des nausées et des vertiges.  240 microgrammes/ m³ est le seuil absolu Européen d’alarme générale. Non seulement les gens sensibles à l’ozone, mais la population entière peut être affectée par de telles concentrations.
En cas de concentrations d’ozone il vaut mieux rester à l’intérieur et ne pas livrer d’efforts physique lourds à l’extérieur entre 12h et 22h.  Les concentrations d’ozone sont en moyenne diminuées de moitié à l’intérieur vis à vis de l’extérieur.

Animation des concentrations d’ozone aujourd’hui:
  Ozon metingen Belgie actueel luchtkwaliteit

Les particules fines (PM10)

Les particules fines sont des particules planant librement dans l’air.  Ces particules sont tellement fines que ni le nez, la bouche ou la gorge peuvent empêcher la pénétration dans les poumons, les bronches et même les alvéoles.
Ceci peut entrainer des troubles de la santé.  Les particules fines trouvent leurs origine dans le transport (les moteurs diesel en tête), l’agriculture et le chauffage (feu de l’âtre,  barbecue, cuisinière à charbon) et de la fumée de cigarette.  L’industrie tient la queue car elle emploie généralement d’excellents filtres spécialisés. 

Les particules fines représentent la forme la plus nocive de la pollution de l’air.  Elles peuvent causer des maladies pulmonaires, cardio-vasculaires, des bronchites et de l’asthme.  Selon des estimations scientifiques, les séquelles de cette sorte de pollution entraineraient 13.000 Belges par an dans une mort précoce.
La norme Européenne de 50 microgrammes/ m³ (jaune/orange/rouge sur les cartes ci-dessous) est maintes fois dépassé en Belgique (max. 35 fois par an).

Lors de fortes concentrations il est conseillé de ne pas faire de lourds efforts physique et de laisser la voiture au garage afin de ne pas en ajouter à la concentration existente.
Les fortes concentrations qui se prolongent dans le temps sont en général le résultat d’une période sans vent, ce qui empêche l’amenée d’air “propre”.
Néanmoins, même sans dépassement des limites, les fines particules pénètrent les poumons et les bronches et causeront à long terme des troubles de la santé.

Concentrations de fines particules aujourd’hui à 01h :
  Fijn stof metingen Belgie actueel luchtkwaliteit
Animation des concentrations de particules fines aujourd’hui :
  Fijn stof metingen Belgie actueel luchtkwaliteit

Le dioxyde de soufre (SO2)

Le dioxyde de soufre est un gaz incolore d’un goût et d’une odeur irritante.  Il trouve son origine dans la combustion de combustibles fossiles et donc, surtout dans le trafic routier et le chauffage domestique.

Inhalation de grandes concentration de ce gaz cause des problèmes respiratoires surtout chez la population déjà atteint d’asthme ou de maladies respiratoires chroniques.
De fortes concentrations (à partire de 250 microgrammes/ m³) peuvent causer une diminution temporaire de la fonction pulmonaire chez les enfants.
Le dioxyde de soufre a également une influence négative sur la végétation en aigrissant le milieu et en étant une des causes des pluies acides.  Cette pollution est aussi la cause de l’effritement des monuments historiques et de la pierre en général.

A partir de 350 microgrammes/ m³ la santé de chacun est en cause, le seuil absolu d’alarme générale est de 500 microgrammes/ m³ pendant 3 heures consécutives.

Concentration de dioxyde de soufre aujourd’hui à 01h :
  Zwaveldioxide metingen Belgie actueel luchtkwaliteit

Les oxydes d’azote (NOx)

Les oxydes d’azote (NO et NO2) se forment lors de la combustion de combustibles fossiles et trouvent donc leur origine en grande partie (50%) dans le trafic routier et encore dans le chauffage domestique, les centrales électriques et l’industrie.
Les oxydes d’azote ont un effet négatif sur la santé en affectant le système respiratoire.

Surtout les enfants et les gens déjà affectés par un asthme ou une maladie respiratoire chronique peuvent éprouver des troubles supplémentaires de la santé.  De fortes concentrations peuvent causer une maladie respiratoire aiguë, une détérioration des tissus pulmonaire et une sensibilité accrue pour les infections.

Les oxydes d’azote tiennent aussi leur partie de responsabilité dans les pluies acides dont meurent la végétation et les arbres.  Ce gaz est également responsable pour des nuisances au matériaux, surtout les plastiques et les pigments, sinon pour une corrosion accélérée des métaux (“la rouille”).

En été les oxydes d’azote peuvent réagir entre elles et créer de l’ozone, pleu dangereux encore pour la santé.
A partir de 200 microgrammes/ m³ le seuil absolu est atteint pour la santé tandis que 400 microgrammes/ m³ forme le seuil absolu de l’alarme générale.

Concentrations des oxydes d’azote aujourd’hui à 01h :
  Stikstofoxide metingen Belgie actueel luchtkwaliteit

Légende des couleurs employées

L’échelle des couleurs employée sur toutes les cartes correspond a

Légende:
1 Excellent 6 Moyen
2 Très bien 7 Médiocre
3 Bien 8 Mauvais
4 Assez bien 9 Très mauvais
5 Normal 10 Extrèmement mauvais
      pas d'information

 

Source:
Les mesurages sont faits entre 5h et 23h, heure par heure.

Tous les mesurages sont exécutés par IRCEL-CELINE (Cellule Interrégionale de l’Environnement) qui répond entièrement aux normes officielles et qui exécute les mesurages avec un matériel professionel dans toute la Belgique.
Pour plus d’information sur IRCEL-CELINE et des tables historiques de tous les mesurages, voir http://www.irceline.be/

E-mail deze pagina | Afdrukken | In favorieten opslaan Bookmark | Share/Bookmark

Rechercher Canal50